Comment optimiser la performance de son application mobile ?

Les mobinautes ne jurent que par les applications mobiles performantes. Dès que cela met du temps à charger, les frustrations montent en flèche. Quelles sont les 5 règles de base à connaître pour optimiser la performance de votre application ?

Ne pas ignorer les CDN

La performance de l’application est souvent entendue comme étant sa vitesse de chargement, ce qui n’est que partiellement vrai. En tout cas, du point de vue de l’utilisateur lambda, lenteur de chargement signifie moins de performance. Une application qui met trop de temps à charger est souvent bonne pour la poubelle selon les mobinautes qui sont de plus en plus exigeants et qui se frustrent de plus en plus facilement.

Lire également : Nouvelles tendances à connaître en formation professionnelle pour booster votre carrière

La première stratégie pour optimiser la performance d’une application mobile est l’utilisation d’un CDN ou d’un réseau de diffusion de contenu. L’utilisation d’un CDN permet de réduire les ralentissements dus à un trafic trop important sur vos propres serveurs. Le principe du CDN est d’utiliser des serveurs éparpillés à divers endroits. Dès lors la conception de l’application, si vous la confiez à un expert comme Mayasquad, le choix du CDN à utiliser n’est pas un souci.

Faire de la place

Il est vrai qu’une application mobile design se doit d’être graphiquement attrayante. Toutefois, il est très important de réduire l’espace occupé par les fichiers images et autres éléments graphiques de l’application.

A voir aussi : Divertissement : tout savoir sur le jeu plinko !

Pour vous en sortir, vous devez retenir trois choses : compression, redimensionnement et mise en cache. Il faut toujours garder en tête que plus une image est énorme et de qualité, plus elle contient de pixels. Les fichiers vidéo sont encore pires. L’application et le téléphone de l’utilisateur pêcheront pour les charger si elles sont compressées.

Adopter le clean code

Un peu comme pour les images qui doivent forcément être compressées d’une manière ou d’une autre, il faut que le code soit léger. Un code doit à la fois être épuré et propre. Il faut faire en sorte que ce code puisse être chargé avant que la page s’affiche sur l’écran.

Tous les fichiers CSS, Javascript et HTML doivent être compacts, ordonnés et le plus réduits possibles. Ainsi, vos utilisateurs vont pouvoir bénéficier d’une application totalement fonctionnelle et exempte de lenteur.

Exit les fonctionnalités superflues

De quelles fonctionnalités exactement ont besoin vos utilisateurs ? Il s’agit d’une question essentielle à aborder avant, pendant et après le lancement de l’application. Après tout, des fonctionnalités qui ne servent à rien engendrent plus de codes inutiles et sollicitent les ressources pour rien.

La performance de votre application n’en sera que meilleure si vous parvenez à identifier et supprimer les fonctionnalités inutiles pour l’application elle-même et surtout pour les utilisateurs. Vous pouvez commencer par faire le tri des animations pour voir celles que vous pouvez éliminer.

Assurer la maintenance de l’application mobile

Bien entendu, il n’est pas question de laisser les bugs incessants ruiner la réputation de l’application sur les stores. Mais la baisse de la performance est également un critère qui peut vous faire perdre des étoiles.

D’un autre côté, il ne faut pas oublier les mises à jour de l’application par rapport aux plateformes pour lesquelles elle a été développée. Quand une plateforme, Android ou iOS, évolue, l’application doit également suivre le pas pour être toujours au top de sa performance.

Utiliser la mise en cache intelligente pour réduire les temps de chargement

Une technique pour optimiser la performance de votre application mobile est d’utiliser la mise en cache intelligente. Effectivement, cette fonctionnalité permet de stocker temporairement des données sur l’appareil de l’utilisateur afin qu’elles soient rapidement disponibles lorsqu’il ouvre à nouveau l’application.

• La mise en cache côté client : elle consiste à stocker les informations dans le navigateur web ou sur le téléphone. Elle est très utile pour les applications qui ont besoin d’accéder fréquemment aux mêmes données.

• La mise en cache côté serveur : elle se fait directement sur le serveur web et évite ainsi de répéter sans cesse les requêtes SQL vers une même page ou un même script.

• La mise en cache externe : il s’agit du stockage des fichiers (images, vidéos…) chez un hébergeur tiers, ce qui allège considérablement la charge du serveur principal.

Pour que la mise en cache soit efficace, il faut toutefois faire attention à ne pas conserver trop longtemps des données obsolètes. Les développeurs doivent donc trouver le juste équilibre entre durée de vie et actualisation régulière des caches.

En utilisant cette méthode astucieuse, vous pourrez raccourcir considérablement les temps de chargement et améliorer sensiblement l’expérience utilisateur !

Tester et optimiser l’application sur différentes plateformes mobiles

Lorsque vous développez une application mobile, pensez à bien la tester sur différentes plateformes en amont pour garantir une expérience utilisateur homogène quelle que soit le support utilisé. Effectivement, les différents smartphones et tablettes ont des caractéristiques techniques qui peuvent influencer significativement les performances de l’application.

Pour optimiser la performance de votre application mobile, testez-la donc sur plusieurs plateformes en utilisant des outils dédiés comme Xamarin Test Cloud ou Appium. Ces logiciels permettent d’effectuer des tests en ligne automatisés afin de repérer facilement les bugs et autres dysfonctionnements qui pourraient affecter votre application.

Pensez à bien étudier les utilisateurs : temps moyen passé dans l’application, taux d’abandon, nombre total de téléchargements…

Grâce aux métriques telles que celles-ci, vous pouvez identifier rapidement ce qui ne fonctionne pas correctement et apporter les modifications nécessaires pour corriger ces problèmes. Cette méthode s’avère particulièrement efficace lorsqu’il s’agit d’améliorer l’apprentissage automatique (machine learning) au sein du processus de développement.

Tester et optimiser votre application mobile sont deux étapes cruciales pour garantir une expérience utilisateur fluide et performante quel que soit le dispositif utilisé !

ARTICLES LIÉS