Transition écologique : les métiers qui recrutent

Selon l’agence de la transition écologique, ce sera près de 900 emplois axés sur l’économie verte qui vont être créés d’ici 2050. Pour ce qui est des secteurs, on peut citer entre autres la rénovation des bâtiments, les énergies renouvelables et l’économie circulaire. Tout ceci vous semble encore flou ? Découvrons dans ce dossier les métiers auxquels vous pourrez accéder après une formation en transition écologique.

A lire en complément : Comment les agences d'intérim gagnent de l'argent ?

Responsable QHSE

Il s’agit également là d’un métier auquel vous pourrez accéder si vous suivez une formation continue professionnelle. Le responsable ou le manager QHSE s’active pour minimiser les risques liés à l’environnement des salariés dans une entreprise. Pour ceci, il veille au respect des normes en qualité, en hygiène, en sécurité et en environnement. Il va également mettre en place d’autres mesures pour assurer la sécurité des salariés.

Eco-concepteur

C’est généralement dans les industries et dans les ateliers que peut travailler l’éco-concepteur. Son travail consiste à la conception des produits en considérant leur impact sur l’environnement. Pour ce faire, l’éco-concepteur va repenser au choix des matériaux, au processus de fabrication pour qu’il soit plus écologique. Il va également se focaliser sur le recyclage du produit en fin de produit. Sa mission est de faire en sorte que le produit consomme le moins de ressources dans sa fabrication et aussi dans son utilisation.

A découvrir également : Formation : Pourquoi choisir un organisme certifié Qualiopi ?

Certaines structures peuvent également recruter des éco-concepteurs pour la fabrication de leurs applications mobiles et/ou de leurs sites web. Le travail dans ce secteur informatique est de limiter la pollution numérique.

Ingénieur efficacité énergétique

Dans les offres, on peut voir « chef de projet efficacité énergétique » à la place de « ingénieur efficacité énergétique ». De par son appellation, vous avez compris qu’il s’agit là d’un spécialiste qui va s’activer dans l’optimisation de la consommation énergétique. Dans la plupart des cas, c’est dans le bâtiment qu’il travaille et il peut être accompagné par d’autres professionnels.

Pour mener à bien sa mission, il procédera à l’étude de la consommation énergétique, à l’analyse des coûts énergétiques et à la mesure des émissions de CO2. C’est à partir de ceux-ci qu’il donnera son avis avec les recommandations.

Technicien en traitement des déchets

La gestion des déchets, notamment le recyclage, est un point important de la transition écologique de la société. C’est bien l’intérêt de ce métier « technicien en traitement des déchets ». Il peut donc exercer dans n’importe quelle structure. Il va s’occuper de la supervision du tri des déchets, de leur traitement et de leur revalorisation. Le technicien en traitement de déchets, s’il travaille dans une grande entreprise, va collaborer avec des agents.

ARTICLES LIÉS