5 conseils pour enfin décrocher un bon travail

Avec le très grand nombre de sites d’offres d’emploi et les offres qui y sont publiées, on se dit que l’on va forcément trouver un poste. Ce n’est pas toujours le cas parce que de nombreux demandeurs d’emploi semblent continuer à essuyer l’indifférence du monde du travail. Si vous êtes dans cette situation, voici quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique.

Rester aux aguets des changements du marché du travail

Et si vous étiez à la recherche d’un poste pour un métier qui n’existe plus ou qui a tellement changé ? C’est peut-être normal que vous reveniez souvent bredouille. C’est pour cette raison qu’il est très important de toujours vous informer à propos du marché. Cela vous permet de dénicher rapidement des offres dans les secteurs en forte évolution comme l’emploi Environnement.

A lire également : 10 astuces pour réduire ses dépenses pendant les journées de travail

En suivant quelques formations supplémentaires, vous pouvez penser à une orientation ou à une reconversion dans les métiers émergents. Les métiers comme assistant médical, clerc assistant/gestionnaire, couvreur, plombier-chauffagiste sont des métiers qui recrutent. Ajoutez à cela tous les métiers émergents liés aux dernières technologies.

Faire les recherches d’emploi sur les sites les plus efficaces

En acquérant des compétences et en connaissant vos capacités, vous allez pouvoir effectuer votre recherche d’emploi avec plus de pertinence. En vous rendant sur les sites spécialisés comme Cadreo, RegionsJob, Lesjeudis ou Cadremploi, vous trouverez plus vite les meilleures offres. Les sites spécialisés hébergent les offres et les CV ayant des points communs.

A lire également : Trouver un travail à Paris : comment devez-vous procéder ?

Les critères communs peuvent être liés à la zone géographique, au secteur d’activité, au niveau d’études, aux diplômes, etc. Ce qui importe est que vous soyez au meilleur endroit où les recruteurs viennent trouver des candidats spécifiques. Cela ne veut pas dire que vous devez tirer un trait sur les sites généralistes. Ces derniers constituent autant de moyens d’optimiser vos chances de trouver du travail.

Déposer les candidatures sur les plateformes les plus fréquentées

En tant que demandeurs d’emploi, vous faites vos recherches sur les sites d’offres d’emploi. Comme vous, mais dans le sens inverse, les recruteurs cherchent des candidats sur ces mêmes sites. Il s’agit évidemment des jobboards qui répertorient vos candidatures. Pour augmenter vos chances d’être recruté, vous pouvez répondre aux annonces publiées sur ces sites tout en y déposant vos CV.

Pourquoi les jobboards les plus fréquentés ? Tout simplement parce que ce sont ceux qui intéressent le plus les recruteurs. Ils peuvent y trouver le plus grand nombre de candidatures et la plus grande diversité de compétences. En connaissant le rouage du référencement de ces CVthèques, vous avez toutes les chances d’être repéré.

Compter sur le réseautage pour trouver les emplois les plus rares

Vous avez effectué toutes les recherches et fait toutes les mises à jour ? Peut-être que le poste que vous recherchez fait partie de ceux qui ne sont pas toujours publiés. Il est possible que les entreprises favorisent le recrutement en interne, mais ne refuseraient pas un candidat convaincant. Vous ne pouvez être mis au parfum de telles opportunités sans avoir de réseau.

Informer votre entourage, vos amis et vos connaissances de votre projet de recherche d’emplois vous permet d’augmenter vos chances. Grâce à votre réseau, vous pouvez avoir vent de l’éventuelle extension du département d’une entreprise, du départ récent d’un employé, etc. En dehors de ce réseau, vous pouvez également penser à fréquenter les sites et les forums en lien avec vos centres d’intérêt en matière de travail.

Bien se préparer pour les différentes phases d’embauche

En ayant suivi les recommandations ci-dessus, vous arriverez forcément au point où vous allez devoir répondre aux annonces et passer des entretiens. Vous n’êtes donc plus qu’à quelques pas de votre prochaine embauche. Ci-dessous les trois points essentiels pour finir cette dernière ligne droite.

La rédaction des documents de candidature

Cette partie peut être particulièrement frustrante due au fait qu’il peut y avoir plusieurs façons de faire. Néanmoins, il faut garder en tête que le plus important est surtout la personnalisation de la candidature. Le CV doit être de qualité en matière de contenu et de forme, mais surtout en termes de pertinence. Les recruteurs et les outils d’aide au recrutement scannent les mots-clés contenus dans le CV dans un premier temps. Après, ils s’intéressent de plus près au contenu.

La préparation des entretiens

La préparation des entretiens doit se faire tout en gardant en tête l’idée que vous allez être rappelé par les entreprises. Pour travailler sur le stress, vous devez faire des exercices et des répétitions. Ce sont les seuls moyens de vous préparer à toutes les éventualités. En même temps, il faut ne pas oublier de s’informer au maximum à propos des entreprises qui vous intéressent.

Réussir les entretiens

Les entretiens sont les dernières phases du recrutement. Pour les assurer, c’est toute une question d’attitude. Si vous avez bien fait les préparations, vous allez pouvoir répondre à presque toutes les questions des recruteurs. Vous ne serez pas non plus intimidé par l’importance de l’événement, vous l’avez anticipé. Vous avez imaginé plusieurs scénarios et avez préparé votre mental pour ne pas céder à la panique.

Maximiser sa présence sur les réseaux sociaux professionnels

Nous sommes à l’ère du numérique et la recherche d’un travail passe aussi par Internet. Les réseaux sociaux professionnels sont devenus indispensables pour une personne en quête de travail. Il faut savoir que des recruteurs utilisent ces plateformes pour chercher des candidats. Voici quelques astuces pour exploiter au mieux ce moyen.

Pensez à bien remplir votre profil. Cela implique le remplissage des différents champs, notamment la rubrique « expérience professionnelle ». N’hésitez pas à donner tous les détails possibles, mais évitez toutefois les phrases excessivement longues. Privilégiez plutôt l’utilisation de mots-clés importants qui permettront aux recruteurs de vous trouver plus facilement.

Suivre des entreprises et participer dans des groupes sur les réseaux sociaux professionnels

Effectivement, s’intégrer dans une communauté d’entreprises similaires peut aider à comprendre leur mode opératoire voire même leurs projets futurs. De cette manière, il sera possible de postuler quand ils publient des offres d’emploi sur ces mêmes plateformes.
Bon à savoir : Vous pouvez aussi maximiser votre visibilité en postant vos propres contenus tels que des photos ou des articles pertinents.

Pensez à bien partager, liker ou commenter autant que possible. En étant ainsi présent et visible, vous augmentez vos chances de trouver un emploi en ligne. Bon à savoir : Il ne faut pas avoir peur de se montrer proactif envers des employeurs potentiels.

Pensez à utiliser des mots-clés pertinents et l’utilisation des groupes pour découvrir plus d’opportunités afin de créer une véritable communauté. N’oubliez pas qu’être actif et engagé reste la clé pour augmenter sa visibilité auprès des recruteurs.

Valoriser son expérience et ses compétences dans son CV et sa lettre de motivation

Valoriser son expérience et ses compétences dans son CV et sa lettre de motivation

Le CV et la lettre de motivation sont les deux éléments clés qui permettent à un employeur potentiel d’apprécier votre profil. Pensez à bien les rédiger efficacement pour augmenter vos chances de décrocher un bon travail.

Dans le corps du CV, il est primordial d’énumérer les expériences professionnelles par ordre chronologique inverse, c’est-à-dire commencer par la plus récente. Pour chaque expérience mentionnée, il faut préciser l’intitulé du poste occupé, le nom de l’entreprise ainsi que la durée passée sur ce poste. Il ne faut pas hésiter à détailler les missions accomplies lors des différentes expériences professionnelles avec des verbes d’action tels que « gérer », « créer », « développer », etc. Bon à savoir : Les chiffres peuvent aussi être importants pour valoriser une expérience professionnelle.

Savoir négocier son salaire et ses avantages

Le salaire est un sujet souvent sensible lors d’un processus de recrutement, mais il ne faut pas hésiter à savoir négocier. Une bonne préparation est nécessaire. Pensez à bien vous renseigner sur les différents salaires pratiqués dans votre domaine et pour des postes similaires au vôtre. Vous pouvez également vous appuyer sur votre expérience professionnelle ainsi que sur vos diplômes obtenus.

Pour bien négocier votre salaire, vous devez être en mesure de démontrer votre valeur ajoutée au sein de l’entreprise. Pour cela, il peut être judicieux de faire référence aux missions accomplies lors de vos précédentes expériences professionnelles ou encore de mentionner vos compétences techniques particulières qui peuvent apporter une plus-value.

Il ne faut pas négliger les avantages supplémentaires que vous pouvez demander, tels qu’une mutuelle, une complémentaire santé, des tickets restaurant ou encore le remboursement des frais liés aux transports en commun. Ces avantages sont autant d’éléments qui amélioreront votre qualité de vie au travail.

Bon à savoir : la négociation du salaire doit s’appuyer sur des arguments concrets afin d’être crédible et efficace.

Se former et se perfectionner pour être toujours compétitif sur le marché du travail

Dans un marché du travail en constante évolution, pensez à bien vous former et à vous perfectionner. Les employeurs sont particulièrement attentifs aux candidats qui ont suivi une formation récente ou qui possèdent des compétences à jour.

Il existe aujourd’hui de nombreuses façons d’accéder à la formation : les formations professionnelles proposées par les organismes spécialisés, les MOOCs (Massive Open Online Courses), les formations en ligne payantes ou encore le traditionnel parcours universitaire. Pensez à bien choisir votre formation en fonction de vos besoins et des exigences du marché.

Une fois que vous avez déterminé vos objectifs professionnels, pensez à identifier quelles compétences peuvent vous aider à les atteindre. Vous pouvez alors vous concentrer sur l’apprentissage et/ou le perfectionnement de ces compétences. Si vous êtes intéressé par un domaine spécifique, n’hésitez pas à suivre tout type d’événement lié au sujet : conférence, salon professionnel… Ces échanges avec des experts reconnus dans leur domaine peuvent être très bénéfiques.

Le développement personnel doit aussi être pris en compte lorsqu’il s’agit d’améliorer son profil professionnel. En effet, travailler sur votre communication orale ou écrite pourra grandement améliorer votre image auprès des recruteurs ainsi que votre capacité à manager une équipe si cela fait partie du descriptif de poste.

Continuer à se former reste crucial pour rester concurrentiel sur le marché du travail actuel mais aussi futur. Prenez régulièrement le temps de faire le point sur vos compétences et cherchez des solutions pour les améliorer.

ARTICLES LIÉS