Comment devenir freelance en portage salarial ?

Vous désirez travailler de façon plus autonome ? Vous désirez disposer du choix de vos missions, de vos heures de travail, de vos clients ainsi que de votre salaire ? Sachez que vous avez la possibilité de réaliser vos souhaits professionnels en optant pour le statut de freelance. Il y a plusieurs alternatives afin de devenir freelance, dont le portage salarial qui présente de multiples avantages. Le portage salarial permet de concilier l’indépendance qu’offre le statut de freelance et la sérénité du salarié. Voici les étapes essentielles pour devenir freelance en portage salarial.

Définition précise des services

Un professionnel dispose de la possibilité de devenir freelance par le biais du portage salarial. A cet égard, il doit réaliser certaines étapes, dont la première consiste à construire son offre de services. A l’image de tout travailleur indépendant, freelance avec Ad’Missions, autrement dit, le freelance en portage salarial doit déterminer un stratagème de développement pour son activité. Il est ainsi tenu d’analyser son marché, réaliser une veille concurrentielle ou encore déterminer sa clientèle cible.

Lire également : Formation en informatique : que savoir ?

Dénicher une mission en portage salarial

Malgré le fait que le freelance en portage salarial est estimé comme un salarié de la société de portage, il est tout de même tenu de dénicher ses missions par lui-même. Afin d’y arriver, il doit réaliser une prospection. Dans le but de trouver de nouveaux clients et ainsi envisager de dénicher une mission, le freelance en portage salarial dispose de la possibilité de sélectionner plusieurs approches de prospection, soit via les réseaux sociaux, le mailing ou encore les appels d’offres.

A découvrir également : Trouver une agence d'interim à Genève : conseils et astuces pour y parvenir

Adhérer à une société de portage salarial

Dès lors que vous dénichez une mission auprès d’une entreprise cliente, vous devez adhérer à une société de portage salarial en procédant à la signature d’un contrat de travail. Vous pouvez profiter de la solution de portage salarial Ad’Missions. Effectivement, afin de pouvoir travailler en portage salarial et ainsi jouir de plusieurs avantages offerts par ce statut, vous devez procéder à la signature d’un contrat à durée déterminée (CDD) ou un contrat à durée indéterminée (CDI) avec une société de portage salarial.

Exécuter la mission

Vous devez, en tant que freelance, exécuter votre mission auprès de l’entreprise cliente de manière libre suivant les clauses convenues lors de la signature du contrat, notamment en termes de temps de travail, tarification des services, lieu de travail et autres. A chaque mois, vous remplissez un compte rendu d’activité ou CRA dans le but de permettre à la société de portage de réaliser un suivi du déroulement de votre mission et de procéder à la facturation de l’entreprise cliente.

Transformer le chiffre d’affaires en salaire

Votre salaire, en tant que freelance en portage salarial repose sur votre chiffre d’affaires, autrement dit le chiffre d’affaires marqué sur le compte rendu d’activité que vous remplissez chaque mois et que vous adressez à la société en portage salarial. Ce chiffre concorde au chiffre d’affaires après abattement des frais de gestion ainsi que les charges sociales par la société de portage salarial.

Gérer sa comptabilité en portage salarial

Gérer sa comptabilité en portage salarial est une étape cruciale pour tout freelance désirant se lancer dans cette activité. Pour commencer, pensez à bien tenir à jour ses factures clients et fournisseurs, ainsi que les justificatifs de dépenses professionnelles. Ces informations sont essentielles pour remplir votre compte rendu d’activité mensuel.

Il existe aussi des outils informatiques pratiques qui peuvent faciliter la gestion de votre comptabilité tels que des logiciels spécialisés ou encore des applications mobiles.

En tant que freelance en portage salarial, vous êtes généralement affilié au régime général de la sécurité sociale. Pensez à bien comprendre les différentes charges sociales auxquelles vous serez soumis afin d’éviter toute mauvaise surprise lors du calcul de vos revenus nets.

Pour cela, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable qui pourra répondre à toutes vos questions concernant la gestion financière et fiscale liées à votre activité de freelance en portage salarial.

Gardez toujours un œil sur vos finances : surveillez attentivement le montant facturé chaque mois et assurez-vous que vous êtes payé(e) correctement par la société en portage salarial. En cas de problème ou si vous avez des doutes sur le montant perçu, n’hésitez pas à contacter rapidement votre interlocuteur au sein de la société pour clarifier les choses ensemble.

Les avantages et inconvénients du portage salarial pour les freelances

Le portage salarial est une solution intéressante pour les freelances qui souhaitent travailler en toute indépendance, tout en bénéficiant d’une protection sociale et juridique. Cette forme de travail présente aussi des avantages et des inconvénients qu’il faut connaître avant de se lancer.

• Une grande liberté dans le choix de ses missions : le freelance en portage salarial peut choisir librement les missions sur lesquelles il souhaite travailler.

• Une sécurité financière : grâce au statut de salarié, le freelance perçoit un revenu fixe chaque mois, même s’il n’a pas suffisamment d’activité.

• La gestion administrative simplifiée : la société de portage prend en charge toutes les formalités administratives liées à l’activité du freelance (facturation, déclarations sociales et fiscales…).

• Une couverture sociale complète : grâce à son statut de salarié, le freelance bénéficie d’une protection sociale complète (assurance maladie-maternité-invalidité-décès, retraite…).

• Des frais élevés : la société de portage prélève souvent des frais importants sur les honoraires du freelance.

• Un manque d’autonomie dans la gestion de son activité : certaines sociétés imposent parfois des contraintes aux freelances quant aux tarifs facturés ou encore aux clients avec qui ils peuvent travailler.

• La difficulté à fidéliser sa clientèle : étant donné leur positionnement commercial intermédiaire, les entreprises de portage salarial ne sont pas forcément considérées comme partenaires privilégiés par certains clients.

Le portage salarial est une solution intéressante pour les freelances qui cherchent à exercer leur activité en toute indépendance tout en bénéficiant d’une sécurité financière et juridique. Toutefois, il faut bien peser ses avantages et inconvénients avant de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale.

ARTICLES LIÉS