Comment choisir son métier à 40 ans ?

A voir aussi : Comment déclarer les heures travail à Pôle emploi ?

Votre emploi actuel ne vous stimule-t-il plus ? Vous avez environ 40 ans (ou plus) et l’idée d’un recyclage professionnel vous trotte dans la tête ? Il est temps de prendre les bonnes décisions ! Mais il n’est pas évident de changer d’emploi après 40 ans. Peu importe si c’est dû à la crise de la quarantaine. Ce qui compte maintenant, c’est de trouver un emploi qui répondra à vos attentes pour le reste de votre carrière professionnelle. Cela dit, comment changer d’emploi après 40 ans ? Quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous ? Cet article sur le recyclage à 40 ans va vous être très utile.

Les raisons de changer d’emploi après 40 ans ne manquent pas

Tout d’abord, rassurez-vous : envisager une reconversion à 40 ans (et au-delà) est tout à fait normal. De toute évidence, vous n’êtes pas le seul à vous poser ce genre de questions. Plus de quarante et cinquante ans faire de la reconversion professionnelle sa priorité.

A lire également : Quelles sont les formations possibles avec le DIF ?

Dès l’âge de 40 ans, de nombreuses personnes ressentent le besoin de changer de vie , de se retrouver et de donner un sens à leur travail. Pour beaucoup, cette quête de changement nécessite une réorientation professionnelle. À tel point qu’il est devenu presque courant de voir les quarantaine reprendre leurs études. N’ayez donc pas peur de passer à l’action, et encore moins d’être jugé.

Selon un sondage réalisé par les Editions Tissot par OpinionWay en 2016, pas moins de 77 % des salariés déclarent que leur relation au travail change d’environ 40 %. 56 % pensent même que c’est le bon moment pour (enfin) réussir dans leur vie professionnelle.

Les raisons de penser que vous avez manqué sa carrière professionnelle ne manquent pas :

  • Laissez vous ennuyer dans votre travail (pour 49 % des employés, selon le même sondage).
  • Être stressés dans leur travail (pour 37 % d’entre eux)
  • N’ont pas de possibilités d’évolution (pour 28 %).

Pour ces raisons et bien d’autres (crise économique, évolution des attentes, envie de découvrir autre chose, etc.), il semble souvent nécessaire de penser à un recyclage professionnel après 40 ans . Mais n’attendez pas de perdre totalement votre motivation et votre énergie : agissez dès les premiers « symptômes » de ce besoin de changement.

La reconversion à 40 ans (et plus) n’est pas une fatalité

Vouloir changer d’emploi après 40 ans n’est pas quelque chose qui vous tombe dessus par hasard. Au contraire ! C’est un signal de votre boussole intérieure , que vous devez savoir écouter. Si vous ressentez de tels signes, ne les ignorez pas : le recyclage vous apportera un épanouissement professionnel et une satisfaction personnelle.

recyclage professionnel Le , c’est se donner la possibilité d’exercer la profession désirée au plus profond de soi. Vous pouvez même décider de devenir votre propre patron si c’est ce que vous voulez. Ne vous forcez donc pas à rester jusqu’à la retraite dans un emploi qui ne vous satisfait plus. L’attente peut être (trop) longue.

Bien sûr, changer d’emploi après 40 ans est effrayant . Cela signifie renoncer à la sécurité d’un emploi, à un salaire bien connu et à un bon ensemble d’avantages accumulés. Il est donc normal de craindre de passer à l’action. Parce que le changement a toujours été effrayant.

C’est pourquoi, ne revenez pas en arrière une fois que vous avez pris votre décision. Concentrez-vous sur l’avenir. Votre avenir . Faites confiance à votre instinct et à votre expérience. Faites-le étape par étape en découvrant ce que vous voulez et ce que vous pouvez faire dès maintenant.

Reconvertir, mais en quoi ?

Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question. Parce qu’il y a autant de possibilités de recyclage que de personnes qui décident de changer d’emploi après 40 ans. Nous vous conseillons de vous poser (en vous posant les bonnes questions !) et de vous informer autant que possible des possibilités qui s’offrent à vous.

Afin de faire le bon choix, vous devez commencer une véritable quête d’informations . Voici quelques outils à votre disposition :

  • Feuilles de métiers ;
  • offres d’emploi ;
  • Tests professionnels ;
  • les tests de personnalité ;
  • Checkuts de compétences
  • Programmes de formation
  • Conseillers d’orientation (selon votre situation, demandez conseil à l’Apec ou à Pole Employment).

Si nécessaire, vous pouvez vous adresser à un psychologue ou à un coach de développement personnel pour faire le point sur votre situation et (re) découvrir vos envies. N’excluez aucune option . Contactez également des professionnels des secteurs qui vous semblent intéressants. Si nécessaire, envisagez de retourner à l’école.

Si votre situation le permet, rien ne vous empêche d’aller tester concrètement les professions qui vous intéressent. La multiplication des expériences courtes, telles que les missions intérimaires, les stages professionnels et les contrats à durée déterminée à court terme, vous aidera à savoir ce que vous voulez et ce que vous voulez Vous ne voulez pas.

Pour cela, vous devrez certainement passer par la case de l’entretien d’embauche. À moins de créer votre propre entreprise, changer d’emploi après 40 ans signifie mettre à jour votre CV et postuler à des offres d’emploi. Dans tous les cas, gardez confiance en vous lors de cette nouvelle recherche d’emploi .

Facteurs clés d’une réorientation professionnelle réussie après 40 ans

Un recyclage professionnel après 40 ans n’est pas fait à la légère. Il s’agit d’un processus complexe qui prend relativement du temps. Pour vous aider, nous partageons avec vous les facteurs clés que nous observons chez ceux qui ont réussi leur reconversion à l’âge de 40 ans et plus  :

  • Faites une introspection : seul ou accompagné, menez une réflexion approfondie sur votre projet professionnel.
  • Analysez vos préférences : énumérez les points forts et les pièges de votre carrière professionnelle afin de déduire ce que vous devriez rechercher en premier dans votre futur emploi.
  • Pensez aux possibilités de recyclage : mettez vos désirs en contact avec la réalité et recherchez les emplois qui correspondent à vos prédispositions.
  • Testez les métiers sélectionnés : vérifiez si vos choix sont les bons en testant, en vous informant et en échangeant avec des professionnels de ces métiers.
  • Envisagez la formation : la formation vous permet d’acquérir de nouvelles compétences et d’éviter le fameux syndrome de l’imposteur, inhérent à toute réorientation professionnelle.
  • Prenez soin de votre sortie professionnelle : si possible, vous devrez préparer un départ à l’amiable de votre entreprise actuelle (en négociant, par exemple, une pause conventionnelle).

Mais quel métier choisir après 40 ans ?

Vouloir se reconvertir après 40 ans, c’est bien. Mais choisir un emploi dans un secteur d’activité qui recrute , c’est mieux ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici les secteurs qui recrutent le plus actuellement France :

  • IT et numérique ;
  • Marketing Web
  • les fonctions commerciales ;
  • Le secteur de la santé et du social
  • sécurité ;
  • Ressources humaines et recrutement (découvrez les profils RH les plus recherchés en cliquant ici).

Nous vous recommandons vivement de consulter les offres d’emploi de votre région pour savoir quelles industries sont les plus recherchées par les entreprises locales. C’est ce que vous propose le site Web du Mercato de l’Emploi ici même. N’hésitez pas à contacter directement le consultant en recrutement Mercato spécialisé dans votre bassin d’emplois. Elle est la meilleure personne pour vous conseiller sur les options possibles pour changer d’emploi après 40 ans.

Mais sachez qu’il existe une autre option à votre disposition pour changer d’emploi après 40 ans : devenez vous-même consultant en recrutement !

Recyrement professionnel après 40 ans : que se passe-t-il si vous devenez consultant indépendant en recrutement ?

Parmi les les professions propices au recyclage sont celles des ressources humaines, et en particulier le recrutement. Oui, pensez-y : qu’ils se reconvertissent ou non, les gens changent régulièrement (et de plus en plus !) du travail. Pour leur part, les entreprises ont besoin de recruteurs qualifiés pour les aider à embaucher les bonnes personnes.

Devenir consultant en recrutement, c’est avant tout choisir une profession humaine . Son objectif est de placer la bonne personne dans la bonne position, dans la bonne entreprise. Il est, en quelque sorte, le gardien de l’épanouissement professionnel. Il joue un rôle décisif, tant pour les candidats que pour les entreprises qui recrutent.

Changez d’emploi après 40 ans : faites comme Aline !

Par ailleurs, vouloir changer d’emploi après 40 ans va souvent de pair avec le désir d’organiser sa vie comme on le souhaite, notamment en créant sa propre entreprise. C’est bien : le métier de recruteur peut être exercé en tant qu’indépendant  !

Vous voulez savoir tout savoir sur le travail de consultant en recrutement indépendant  ? Cet article est clairement fait pour vous !

Le Mercato de l’Emploi vous aide à changer d’emploi après 40 ans

Si vous avez lu ces lignes jusqu’à présent, il y a de fortes chances que vous envisagiez sérieusement une reconversion professionnelle après 40 ans. Félicitations pour votre courage ! Après cet âge, de nombreux hommes et femmes veulent reprendre le contrôle de leur vie professionnelle. Lancer sa propre entreprise est un excellent moyen de le faire.

Devenir indépendant est le début d’une grande aventure personnelle. Partir de zéro sans aide extérieure peut sembler effrayant (et pour une bonne raison !). De plus, si vous voulez être acteur des stratégies d’entreprise, tout en redonnant de la valeur à la dimension humaine du travail, nous avons des choses à nous dire !

Le Mercato de l’Emploi est un réseau de consultants en recrutement passionnés par leur nouveau métier. Bon nombre d’entre nous ont fait le choix de changer d’emploi après 40 ans. Joignez-vous à nous ! Nous vous formons à un métier captivant (sans avoir à obtenir un nouveau diplôme à 40 ans).

ARTICLES LIÉS