Que faire en cas de difficultés financières pendant les études ?

En tant qu’étudiant, il arrive bien souvent que l’on soit confronté à des difficultés financières durant les études. Mais fort heureusement, il existe aujourd’hui plusieurs dispositifs qui permettent aux étudiants en grande difficulté financière de se faire aider. Dans cet article, découvrez cinq principales aides dont vous pouvez bénéficier.

Bénéficiez des bourses sur critères sociaux (BCS)

Les bourses sur critères sociaux peuvent vous être d’une grande aide lorsque vous rencontrez des difficultés financières durant vos études. Elles sont accordées aux étudiants de moins de 28 ans. Elles varient selon le revenu des parents, de la nationalité, du nombre d’enfants à charge, du diplôme et de l’éloignement entre le domicile et le lieu d’études. Cependant, pour en bénéficier, vous devez être régulièrement présent aux cours et examens, mais surtout réaliser de bons progrès dans vos études.

A lire en complément : Comment devenir AMA ?

Le montant des bourses sur critères sociaux peut aller d’une exonération des droits d’inscription à près de 5.736 € sur 10 mois. Vous avez même la possibilité de vous voir attribuer des compléments tels que les frais de transport  ou un crédit à la consommation

Demandez une aide ponctuelle d’urgence auprès du Crous

Le Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) est un organisme public indépendant qui s’occupe de la vie estudiantine. Il fonctionne sous la tutelle du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de le Recherche. Alors, lorsque vous rencontrez de graves difficultés financières durant vos études, vous êtes en mesure de solliciter auprès des services sociaux du Crous une aide ponctuelle d’urgence. Cette aide peut vous être octroyée même si vous n’êtes pas un boursier.

A voir aussi : La formation continue professionnelle expliquée

Ce faisant, après l’examen anonyme de votre demande et une enquête sociale par la commission, vous pourrez bénéficier de cette aide. Dans ce cas, un avis d’attribution sera transmis au directeur du Crous par cette commission. Ce sera donc à lui de décider du montant qui sera attribué pour l’aide et le notifier. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 500€ (montant maximal). Pour en savoir plus, vous pourrez vous rendre sur https://www.etudiant.gouv.fr/fr/solliciter-une-aide-d-urgence-361 .

Sollicitez une aide annuelle d’urgence auprès du Crous

En réalité, les allocations d’urgences vous permettent de bénéficier d’aide financière de façon personnalisée et rapidement. Elles sont donc destinées aux étudiants qui font face à de graves difficultés et à ceux dont les difficultés sont spécifiques et durables. Dans ce dernier cas, il peut s’agir de la situation d’indépendance avérée ou de la rupture des parents.

Alors, l’aide annuelle d’urgence s’adresse aux étudiants qui font face à des difficultés pérennes. Elle est accordée aux étudiants qui ont 35 ans au maximum. Vous pouvez donc solliciter cette aide afin d’en bénéficier durant toute une année lorsque votre situation ne vous permet pas de bénéficier d’une bourse de l’Etat.

Demandez une révision de votre droit à la bourse

Vous pouvez faire une demande de bourse ou demander le réexamen de celle-ci lorsque les revenus de votre famille connaissent réellement une baisse notable et durable. Pour déposer votre demande, vous n’aurez qu’à vous rendre sur le site :  https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/envole/ .

Une fois sur le site, vous vous rendrez dans la rubrique « Suivi du dossier social étudiant (DES) ».

Au cours de la procédure, il vous sera demandé des pièces justificatives notamment l’attestation Pôle emploi d’un de vos parents en situation de chômage. Ils peuvent aussi demander des copies des bulletins de salaire du parent en situation de chômage partiel. Si vos parents sont indépendants, ce sera un extrait du répertoire Sirène ou un extrait Kbis, K, D1 que vous devrez fournir. Si besoin y est, d’autres pièces vous seront demandées.

Faites une demande pour bénéficier des logements d’urgence

Le Crous, toujours dans le but de venir en aide aux étudiants en difficultés financières, met en place des logements temporaires. Ces hébergements sont fournis dans plusieurs villes par les académies du Crous. Parmi ces logements temporaires, certains peuvent être payants selon les endroits. Pour pouvoir bénéficier de logements d’urgence, il vous faut monter un dossier social étudiant.

En définitive, lorsque vous êtes étudiants et que vous rencontrez des difficultés financières, l’Etat met à votre disposition plusieurs aides publiques. Selon votre condition, vous pourrez faire des demandes pour en bénéficier.

Cherchez des jobs étudiants pour compléter vos revenus

De nombreuses possibilités de jobs étudiants existent, comme le baby-sitting, la garde d’animaux ou encore les cours particuliers.

Les plateformes en ligne peuvent aussi être une solution pour trouver un job étudiant rapidement. Certaines se proposent même des missions courtes et bien rémunérées, comme par exemple faire du stockage pour certains sites de commerce électronique pendant les périodes de forte affluence.

Il faut rester vigilant quant à l’offre proposée sur ces plateformes. Il vaut mieux privilégier celles où il y a une notation et un retour d’expérience des autres utilisateurs.

N’hésitez pas à vous tourner vers votre université qui possède souvent des offres de jobs étudiants directement liées aux enseignements dispensés ou à leur organisation (comme surveillant d’examen). Ces emplois sont souvent bien adaptés au rythme universitaire et permettent ainsi de concilier travail et études plus facilement.

Explorez les solutions de prêt étudiant

Si les solutions précédentes ne suffisent pas à résoudre vos difficultés financières, il peut être intéressant de se tourner vers des solutions de prêt étudiant.

Plusieurs établissements bancaires proposent des offres adaptées aux étudiants avec des taux d’intérêts avantageux. Vous devez bien comprendre les modalités du prêt avant de signer. Les conditions comme le montant emprunté, la durée et le taux d’intérêt peuvent varier selon les banques.

Il existe aussi des organismes spécialisés dans l’octroi de crédits pour financer ses études. Ces sociétés proposent souvent une aide personnalisée et un accompagnement pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation financière.

Attention cependant à ne pas contracter trop de dettes qui pourraient vous empêcher par la suite d’obtenir un crédit immobilier ou tout simplement vous mettre dans une situation financière difficile au sortir de vos études.

Si vous avez déjà contracté un prêt étudiant mais que celui-ci pèse trop sur votre budget mensuel, pensez à renégocier les termes auprès de votre banque afin d’allonger votre période de remboursement ou réduire le montant mensuel.

ARTICLES LIÉS