Leadership : comment être un bon manager en 2023 ?

Compétences techniques, connaissance métier, soft skills, etc. On considère souvent qu’un manager doit posséder de multiples qualités pour exercer au mieux sa fonction. Être un bon manager est-il inné, ou cela peut-il s’apprendre ? Il existe de nombreuses visions en la matière. Découvrons les points forts d’un bon manager.

Favoriser la communication

Un manager doit être en mesure de communiquer facilement avec l’ensemble de ses collaborateurs. Cela est vrai qu’il s’agisse des membres de son équipe ou de personnes à un niveau hiérarchique plus élevé. En effet, ses collaborateurs doivent avoir une vision claire de la direction dans laquelle ils doivent aller, et de ce que l’on attend d’eux. Un bon manager fait preuve de transparence à leur égard, et est capable de leur faire des retours sur ce qu’ils réalisent au quotidien. Il doit être en mesure de faire des retours sur des points positifs et d’autres qui le sont moins. Pour améliorer ses qualités de manager, de nombreuses solutions existent. Il est par exemple possible d’apprendre le management avec une formation en ligne.

A découvrir également : Scrum Master : quels sont les avantages d’avoir une certification ?

Encourager la cohésion d’équipe

Un manager dirige une équipe composée de profils pouvant être très distincts : en termes de sexe, d’âge, de culture, de parcours professionnel, etc. Malgré ces différences, tous doivent avancer dans la même direction et travailler ensemble. Le manager a alors un rôle primordial pour que tout se déroule pour le mieux. Il doit faire en sorte que se crée une cohésion d’équipe. Si les membres de l’équipe ont un sentiment d’appartenance au groupe qui est important, ils prendront plaisir à travailler ensemble. Ils seront plus impliqués dans leurs tâches quotidiennes et auront à cœur de faire du mieux possible, dans l’intérêt du groupe. Cela a notamment pour impact de limiter les mutations internes ou les démissions, car les personnes auront la volonté de continuer à évoluer dans un contexte où ils se sentent à l’aise au quotidien. Leur niveau de stress sera moins important, ce qui est crucial pour se sentir bien au travail aujourd’hui.

Veiller au bien-être de ses collaborateurs

Un manager doit sans cesse se soucier du bien-être de ses collaborateurs. Si ceux-ci se sentent bien au quotidien, ils seront plus fidèles à l’entreprise et se sentiront plus valorisés. C’est un avantage non négligeable, car un turnover élevé implique des processus de recrutement et de formation répétitifs. Recruter régulièrement de nouvelles personnes prend du temps, et il en va de même avec la formation qui fait suite à l’arrivée d’un nouveau salarié. Les membres de l’équipe en place doivent alors se dégager du temps pour la formation, au détriment de leur propre activité quotidienne. S’en suivent une dynamique d’équipe qui sera moins fluide et un esprit d’équipe qui sera toujours fragile. Pour veiller au bien-être de ses collaborateurs, il est par exemple possible de leur proposer des formations en accord avec leurs souhaits d’évolution professionnelle, ou de leur confier de nouvelles tâches afin qu’ils ressentent la confiance que l’on place en eux.

A découvrir également : Comment trouver un stage en psychologie clinique ?

ARTICLES LIÉS