Comment devenir AMA ?

A découvrir également : Comment joindre le médecin scolaire ?

La rémunération d’une secrétaire médicale dépend du secteur dans lequel elle travaille. Dans le secteur public, le salaire est défini par la grille d’index du service public hospitalier. Toutefois, dans le secteur privé, cela dépend de chaque employeur. Bien entendu, l’ancienneté et les compétences sont prises en compte en termes de rémunération, que ce soit dans les cabinets médicaux privés ou dans les hôpitaux publics.

Le salaire d’un employé du secteur public

Depuis 2011, le reclassement du personnel administratif de la catégorie B, y compris le secrétaire médical, pour devenir NES catégorie B (Plus d’informations à ce sujet sur ce site), a été appliqué. La rémunération est basée sur le grade qui inclut les échelons.

Lire également : Qu'est-ce que les qualités d'une personne ?

Il convient de noter que la profession de secrétariat médical du service public hospitalier n’est accessible que par le biais d’un concours qui s’adresse aux bacheliers, en particulier aux titulaires du baccalauréat en sciences et technologies de la santé et social.

Le fait de ne pas avoir ces diplômes ou leurs équivalents ne signifie pas que le monde de cette profession ne sera pas accessible. Il est possible de devenir travailleur dans le domaine du secrétariat médical dans le secteur privé, quels que soient le degré et le niveau d’études, en suivant la formation de secrétaire médicale.

L’employé en tant que secrétaire médical de catégorie B peut travailler dans divers centres médicaux et hôpitaux publics tels que :

  • les maisons de retraite publiques,
  • les institutions sociales et de protection de l’enfance telles que les crèches,
  • établissements hospitaliers publics.

Le cas d’un secrétaire médical de classe normale

Une fois la formation terminée et le candidat terminé avec succès le concours de service public hospitalier, il fera partie des employés réguliers de classe B et de 1er niveau où il recevra un salaire d’environ 1 400 euros. Cette rémunération est plus ou moins constante jusqu’au troisième niveau.

Après 48 ans mois d’ancienneté, le salarié reçoit une rémunération d’environ 1500 euros en 36 mois au cours desquels il sera considéré comme un salarié des 4e et 5e échelons.

Dans les étapes suivantes, précisément de la 6e à la 9e étape, le salaire passe de plus de 1 620 euros à plus de 1 770 euros. Notez que les employés du plus haut degré de la classe normale (étape 13) peuvent recevoir 2 143,83 euros.

Rémunération des employés de la classe supérieure

La classe supérieure est réservée aux titulaires d’au moins 5 ans dans la classe normale et aux secrétaires médicaux du 7e échelon de la classe normale pendant deux ans. Pour 2012, le salaire est réparti en fonction de la grille indicielle de la fonction publique hospitalière comme suit :

  • 1ère étape pour une période de 12 mois : 1 676,17 euros
  • 2ème étape qui se déroule en 24 mois : 1 713,21 euros
  • 3e étape d’une durée de 24 mois : 1 778,03 euros
  • 4e étape pendant 30 mois : 1 875, 27 euros
  • 5e étape d’une durée de 36 mois : 1 944,72 euros
  • 6e étape de 36 mois : 2 051,22 euros
  • 7e échelon qui se fait généralement en 48 mois : 2 153,09 euros
  • 8e et dernier échelon : 2 264,21 euros

Notez que ces chiffres ne concernent que le salaire mensuel brut, à l’exclusion des primes et des allocations supplémentaires.

Le salaire d’un secrétaire médical de classe exceptionnelle

Cette classe de niveau le plus élevé de la catégorie B se compose de 7 étapes qui se décomposent comme suit :

  • Étape 1 : 1 745,62 euros (24 mois)
  • étape 2:1 838,23 euros (30 mois)
  • étape 3:1 949,35 euros (30 mois)
  • étape 4:2 060,48 euros (36 mois)
  • étape 5:2 162,35 euros (36 mois)
  • étape 6:2 268,84 euros (48 mois)
  • étape 7 : 2 379,97 euros

Plus d’informations sur la grille des salaires du secrétaire médical sur ce site.

Possibilité d’obtenir un poste de direction

Suite au succès de certains concours internes, un secrétaire médical de catégorie B peut obtenir un poste de direction. Elle peut ainsi percevoir une rémunération brute mensuelle de plus de 3 100 euros nets avec le grade d’attaché à l’administration hospitalière de catégorie A, notamment à la tête des secrétariats médicaux publics.

Tout cela nous permet de déduire que le métier de secrétaire médical est un domaine en plein essor qui ouvre sur des possibilités d’évolution en termes de salaire.

Le salaire d’un secrétaire médical dans le secteur privé

La rémunération d’un secrétaire médical dans le secteur privé est assez élevée, si l’on se réfère à celle d’un employé de la fonction publique hospitalière. Il est à noter qu’il existe de nombreux centres pour étudiants qui ont la chance de réussir l’examen final dans les établissements de formation. Nous distinguons :

  • spécialiste ou médecine générale
  • laboratoires
  • cliniques privées
  • maisons de retraite

Dans le secteur privé, le salaire exact n’est pas encore défini par la législation, ce qui donne à chaque employeur le la liberté de définir la rémunération mensuelle d’un secrétaire médical. Il est donc nécessaire de comparer dans ce domaine afin de trouver un meilleur employeur qui vous paiera à un salaire raisonnable.

Pour vous donner une idée de la rémunération d’un secrétaire médical, voici une courte liste

 :

  • salaire débutant : entre 1 500 euros et 1 600 euros bruts par mois
  • après 5 ans d’expérience : plus de 2 000 euros bruts par mois
  • secrétaire médicale confirmée : plus de 2 500 euros.

Les principaux critères d’augmentation des salaires

Dans le secteur public, l’augmentation de salaire dépend de l’ancienneté, comme en témoignent la classe et le niveau. Mais dans le secteur privé, outre cette ancienneté, les compétences et les responsabilités du salarié sont prises en compte.

Il faut souligner que les salaires sont beaucoup plus élevés dans le secteur public que dans le secteur privé. D’autre part, les possibilités de développement dans ce domaine sont très limité. Dans la fonction publique hospitalière, un employé de catégorie B peut passer de la classe normale à la classe supérieure avec une rémunération qui peut être deux fois supérieure à la première, après quelques années d’expérience.

Toutefois, le secteur public n’est accessible que par le biais de concours réservés aux bacheliers ou aux titulaires de diplômes équivalents ; tandis que les cabinets médicaux privés accueillent les étudiants qui ont terminé les cours.

ARTICLES LIÉS